Rachat #ActivisionBlizzard par #Xbox Pourquoi?

Un article du célèbre journal américain « Financial Times » met en lumière la façon dont s’est passé l’achat d’Activision/Blizzard par Microsoft, et en perspective le futur de cette union.

Le désir d’achat de l’Editeur Activision/Blizzard par Microsoft aurait été mise en avant par la volonté de la marque de Redmond à renforcer sa position sur le gaming, notamment à la suite des récents échecs de mettre la main sur les médias sociaux TikTok, Discord, ou encore Printerest mais également pour se positionner sur les futurs Metavers.

Le nombre mensuel d’utilisateurs actif aux jeux Activision (390 millions d’utilisateurs contre 25 millions d’abonnés au Gamepass) a fait clairement pencher la balance! Xbox cherchant à augmenter fortement son nombre d’abonnés.

Mais il serait risqué de rendre les licences récupérées exclusives au système Xbox. Ceci pourrait avoir comme conséquence de provoquer une réaction de défiance et de rejet de la part d’acteurs et de régulateurs. Il ne faudrait, selon moi, pas s’attendre à voir des titres comme Call Of Duty, Diablo, ou encore Overwatch, devenir des exclusivités aux consoles de salon de la marque au X vert.

Selon Bloomberg la solution serait mixte, Xbox prévoirait de conserver certains jeux vidéo Activision Blizzard sur les consoles PlayStation mais garderaient aussi du contenu exclusif à sa Xbox. Ce qui semble tout à fait logique.

Il faut ajouter à cela l’appétence de grands noms tels qu’Amazon ou Apple à développer leur branche gaming, ce qui pourrait laisser penser à de prochaines acquisitions.

Même si le montant de l’achat donne le tournis (68,7 milliards de $), et en comptant les précédents rachats de Microsoft (Zenimax en 2020, et Mojang en 2014), l’acquisition d’Activision ne fera d’Xbox que le 3ème éditeur mondial de jeux vidéo, derrière Sony et Tencent. Nous devrons attendre l’exercice fiscal 2023 pour savoir si les autorités de régulation valide cet achat mais si Microsoft se lance c’est qu’il a bien étudié le sujet.

Pour ce qui est du futur, une épine se trouve dans la chaussure de la mariée!

En effet, une plainte pour harcèlement et discrimination a été déposée en juillet 2021, et l’instruction est toujours en cours. Le Directeur Général, Bobby Kotick, est mis en cause, pour la manière laxiste dont la direction a géré le problème.

Même si Microsoft a pour habitude de laisser les grandes entreprises gérer leur manière de fonctionner de manière indépendante, il ne fait l’ombre d’un doute que si l’acquisition est entérinée, un grand ménage sera effectué. Pour le moment M. KOTICK est consolidé dans sa position…. jusqu’à l’officialisation…

Pour plus de renseignements : https://www.ft.com/content/dd06909c-d09e-4cf9-bfee-ef2de48c860d

Nicotref

P.S: Nous en avons longuement échangé avec la commu mardi soir en Libre Antenne RadioGEEK. Vous retrouverez le lien vers le Replay ci-dessous:

Laisser un commentaire